Blog

Capture d’écran 2015-10-28 à 09.53.32

À la COP21, les chefs d’État boiront dans des gourdes écologiques !

  |   Blog   |   No comment

Capture d’écran 2015-10-28 à 09.53.32

Gobilab était à l’honneur de l’émission Terre d’innovations de Virginie Garin sur RTL le 28 octobre au matin. Réécoutez l’émission :

Pendant la conférence sur le climat à Paris en décembre, les participants boiront de l’eau du robinet. Dans une gourde écologique, une gourde réutilisable qui va permettre de faire de grosses économies de gobelets en plastique.

Si vous installez des fontaines à eau pour 36.000 personnes pendant 11 jours sur le site d’une conférence, cela vous fait plus d’un million de gobelets en plastique utilisés et immédiatement jetés à la poubelle. Ce n’est pas vraiment dans l’esprit d’un rendez-vous sur l’environnement. Donc les organisateurs vont distribuer à chaque participant une gourde transparente réutilisable qu’il faudra remplir avec de l’eau du robinet.

36.000 gourdes vont être offertes aux négociateurs, aux journalistes et même aux chefs d’État à leur arrivée. Barack Obama aura la sienne. Et pour ne pas la confondre avec celle de son voisin, chacun pourra la personnaliser, il suffira d’insérer dans une paroi prévue un papier avec son nom ou sa photo.

Fabriquée par une PME française

C’est une PME française qui a mis au point cette gourde fabriquée dans le Val-de-Marne, dans un plastique spécial, sans substances cancérigènes, un plastique quand même mais extrêmement solide et c’est la qu’il est plus écologique, une même gourde peut être réutilisée pendant au moins 6 ans. On peut la passer au lave vaisselle. En fait cette PME veut surtout au delà de la COP21 s’adresser aux entreprises.

Elle a déjà en France plus de 700 clients, parmi lesquels des grands groupes comme Google, LVMH, SFR qui ont remplacé dans les bureaux les gobelets en plastique par ces gourdes, chaque salarié en a reçu une et va la remplir de temps en temps et dans ces bureaux des enquêtes de satisfaction, comme on dit ont été faites. il a fallu s’habituer, mais 70% des salariés en moyenne se sont mis à la gourde.

No Comments

Post A Comment